Maladies cardio-vasculaires et alimentation

Maladies cardio-vasculaires et alimentation

Les maladies cardio-vasculaires englobent plusieurs maladies qui sont liées à un mauvais fonctionnement du cœur et/ou des vaisseaux sanguins. Elles sont la première cause de mortalité chez la femme en France et la seconde pour les hommes. Mais quelles sont-elles et comment réduire le risque de survenue à l’aide d’une alimentation adaptée ?

Quelles sont les maladies cardio-vasculaires ?

Parmi les maladies cardio-vasculaires nous rencontrons notamment :

L’HTA ou l’hypertension artérielle : L’HTA arrive lorsque la pression artérielle est supérieure à 140/90mmHg.

L’athérosclérose : il s’agit d’un dépôt de graisses dans les vaisseaux sanguins sous forme de plaque d’athérome. Il y a une absence de symptômes jusqu’au moment où il se créer un caillot dans le vaisseau. Cela peut conduire des ischémies, un AVC (accident cardio-vasculaire), un infarctus, etc.

L’angine de poitrine ou l’angor d’effort : il s’agit d’une obstruction partielle des artères coronaires qui entraine un manque d’oxygène pour le cœur. On ressent une douleur dans la poitrine et un sentiment d’obstruction au cours d’un effort physique.

L’infarctus du myocarde : c’est ce qu’on appelle communément la « crise cardiaque ». Chaque année en France 18 000 personnes meurent d’un infarctus selon la Fondation de Recherche Cardio-Vaculaire. Il s’agit d’une obstruction totale des artères coronaires. On ressent à ce moment-là une vive douleur qui peut irradier dans le bras ou la mâchoire et le sentiment d’avoir un étau autour du cœur.

L’insuffisance cardiaque : elle arrive lorsque le cœur n’arrive à pas assurer un débit sanguin suffisant ; on se sent essoufflé. L’insuffisance cardiaque peut mener à un OAP qui est un œdème aigu du poumon.

stétoscope et coeur
Photo de Karolina Grabowska provenant de Pexels

Quels facteurs de risques des maladies cardio-vasculaires?

Il y a différents facteurs de risques qui peuvent conduire aux maladies cardio-vasculaires. Il y en a certains avec lesquels nous devons faire avec comme l’hérédité, le sexe ou encore l’âge. Heureusement il y a d’autres facteurs de risque de maladies cardio-vasculaires sur lesquels nous pouvons agir. Il y a par exemple, d’après la Fédération Française de Cardiologie :

·Le tabac : 40% des décès cardiovasculaires sont liés au tabac.

·L’ HTA : réduire sa pression artérielle pour être en dessous des 140/90mmHg.

·Le diabète : qui est un défaut de régulation du taux de sucre dans le sang (la glycémie).

·Le cholestérol : un taux trop élevé de LDL-cholestérol ou un taux trop bas de HDL-cholestérol dans le sang est un facteur de risque.

·L’obésité : l’obésité se définit comme un IMC supérieur à 30kg/m2 ou un tour de taille supérieur à 88cm pour les femmes et 102cm pour les hommes.

·La sédentarité : qui contribue à la survenue d’autres facteurs de risques comme l’HTA, hypercholestérolémie, le diabète, le surpoids etc.

·L’alcool : éviter de dépasser 2 verres d’alcool par jour et ne pas boire jour tous les jours.

Comment les prévenir ?

Pour prévenir la survenue de certaines maladies cardio-vasculaires vous pouvez équilibrer votre alimentation. En effet, avoir une alimentation équilibrée c’est manger de tout, de manière variée et en quantités raisonnables. Pour cela vous pouvez :

santé et alimentation
Photo de Nataliya Vaitkevich provenant de Pexels
  • Boire abondamment de l’eau, c’est-à-dire environ 1,5 litres d’eau par jour.
  • Augmenter votre consommation de fruits et légumes. Choisissez-les de préférence crus car ils possèdent une meilleure teneur en vitamines.
  • Privilégier les céréales complètes car elles sont riches en fibres. Idée de recette de pâtes semi-complètes à la sauce crémeuse féta-tomate.
  • Il est recommandé de consommer minimum 2 fois par semaine du poisson dont un poisson gras (comme par exemple la sardine, le maquereau ou encore le saumon ).
  • Privilégier les matières grasses insaturées (plus particulièrement les oméga 3) présentent dans : les huiles, les poissons gras , les fruits oléagineux.
  • Manger moins de sel. Limitez votre apport journalier de sel à moins de 6 gramme par jour. Et attention au sel caché dans les aliments ! Comme par exemple dans les biscottes, le pain, le fromage ou encore la sauce tomate industrielle.
  • Limiter la consommation de sucres et d’aliments riches en sucres.
  • Limiter la consommation de graisses saturées ; qui sont présentes dans le beurre, la crème, la viande, la charcuterie, les fromages, les viennoiseries, les pâtisseries, les plats pré cuisinés du commerce…

L’activité physique est un autre bon facteur de prévention des maladies cardio-vasculaires.

Il faudrait également maintenir un poids stable et si besoin corriger le surpoids ou l’obésité. Par exemple vous pouvez augmenter l’activité physique et sportive en cas de sédentarité ou faire environ 30 minutes d’activité physique par jour ; il peut s’agir de privilégier la marche à pied sur des petits trajets ou encore de prendre les escaliers plutôt que les escalators etc.

N’hésitez pas à me dire cet article a pu vous aider à découvrir ces recommandations hygiéno-diététiques afin de prévenir certaines maladies cardio-vasculaires :).

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement  "20 astuces pour perdre du poids et être en bonne santé"